Selon le cabinet spécialisé IDC, le secteur des objets connectés recevra 1 400 Md$ en 2021, contre 800 Md$ en 2017. Cela représente une croissance annuelle moyenne de 16,7 %. Cette progression est tout de même à nuancer selon le cabinet d’expertise. En effet, sur ces cinq ans, tous les secteurs ne devraient pas connaître la même évolution. À en croire les projections, les domaines les plus performants seront l’automatisation des installations aéroportuaires, les systèmes de recharge de véhicules, le marketing contextuel en magasin et la maison connectée. Ils auront des croissances moyennes annuelles respectives de 33,4 %, 21,1 %, 20,2 % et 19,8 %.

Sur l’année en cours, c’est cependant le secteur de la production qui investit le plus, avec 185 Md$. Il est suivi par les transports avec 85 Md$ et les infrastructures publiques avec 66 Md$.