Tout comme son concurrent direct, la division serveurs de Microsoft, VMware vient d’afficher une progression de 11% de ses revenus en un an. Son dernier chiffre d’affaires trimestriel est de 1,24 milliard de dollars, soit quatre fois moins que les 5,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires atteints au dernier trimestre par la division serveur de Microsoft.

Les deux acteurs sont les principaux fournisseurs de logiciels d’infrastructure pour bâtir une offre Cloud, mais la division serveur de Microsoft vend, en plus, le système d’exploitation qui fonctionne par-dessus, à savoir Windows Server, ainsi que des serveurs applicatifs, dont SQL Serveur. Sur l’année entière, VMware estime que son CA atteindra entre 5,12 et 5,26 milliards de dollars, contre environ 20 milliards de dollars pour Microsoft. A noter que le numéro 3 de ce marché, Red Hat, atteint un chiffre d’affaires ce trimestre de 363 millions de dollars, mais celui-ci a progressé de 15 % en un an.