Année positive, mais instable pour le chômage dans l’IT et les télécommunications. D’après les chiffres publiés, le nombre de demandeurs d’emploi dans le secteur, toutes catégories confondues, était de 49 100 en janvier 2016, contre environ 48 000 en novembre et décembre. Si le chiffre est en baisse, le nombre de demandeurs d’emploi est toutefois reparti à la hausse ces derniers mois : les chômeurs du secteur n’étaient que 45 600 en juin 2016.

Pour la catégorie A, la plus importante du secteur, la tendance est la même. Ainsi, elle comptait 39 000 inscrits à Pôle Emploi en janvier 2016, 35 500 en juin et 38 000 en fin d’année, soit une baisse sur un an de 2,62 %. Globalement faible, cette baisse du chômage s’explique en partie par la croissance du secteur qui, selon le Syntec Numérique, a atteint 2,8 % l’année dernière. En 2017, elle devrait se porter à 3 %, pouvant être source de nouvelles créations d’emplois.