Le géant du cloud a récemment mis la main sur la start-up Harvest.ai, basée à San Diego et fondée par deux anciens de la NSA. Experte en cybersécurité, elle met à profit des solutions d’intelligence artificielle (deep learning, traitement du langage naturel, etc.) pour protéger des documents et des données stockés dans le cloud, notamment via G Suite et Office 365.

Cette acquisition, estimée à environ 20 M$ selon des sources non officielles, va permettre à AWS d’accroître la sécurité de ses services. La douzaine de salariés de Harvest.ai a migré vers Seattle, dans les bureaux d’Amazon. L’opération a été effectuée en toute discrétion.