Voilà bientôt deux ans, que le règlement général pour la protection des données privées est entré en vigueur. Les clubs utilisateurs francophones de progiciels ont mené l’enquête auprès de + 130 entreprises en France leur demandant « où en êtes-vous ? ».

Les Clubs Utilisateurs de solutions Oracle et l’USF (Utilisateurs SAP Francophones) publient les résultats d’une enquête menée conjointement avec Ipsos destinée à mesurer le degré d’implication des entreprises et les actions mises en place.

La première constatation de cette enquête, c’est que deux ans après, le sujet de la « mise en conformité » reste pleinement d’actualité :
6 entreprises sur 7 qui considèrent qu’il y a encore des actions à mener au sein de leur organisation en matière de RGPD, en priorité sur des questions d’organisation interne.

Mais elles expriment un besoin de soutien et d’accompagnement.

Ainsi 78 % des personnes impliquées dans la mise en conformité RGPD souhaitent disposer d’une liste d’écueils et de pièges contractuels à éviter, issus de bonnes pratiques.

Et 63 % des répondants impliqués souhaiteraient avoir accès à un répertoire de clauses RGPD standards à inscrire dans les contrats signés avec leurs prestataires de services et de progiciels.

Enfin, à la question « Concernant les clauses contractuelles RGPD, quelles ont été les possibilités de négociation de votre organisation avec les éditeurs de logiciels et les intégrateurs ? », les avis sont très partagés. 38,8 % des personnes impliquées dans la mise en conformité déclarent qu’elles ont eu des possibilités d’actions de négociations, assez bonnes ou excellentes. À contrario 36,7 % déclarent ne pas en avoir eu ou de façon marginale.

Bref, le RGPD reste une actualité chaude pour les entreprises qui continuent de se débattre pour finaliser une mise en conformité qui aurait dû être terminée au 25 mai 2018.

On attend désormais le rapport annuel de la CNIL toujours très instructif.

Pour info :
Clubs des Utilisateurs Oracle
USF