Bull propose désormais un Bullion pouvant supporter jusqu’à 240 cœurs de calculs sur un maximum de 16 processeurs Intel Xeon E7 v2. La mémoire est, quant à elle, extensible de 48 Go à 24 To, selon le constructeur.

Au-delà de ces caractéristiques adaptées à des applications critiques, le nouveau serveur Bullion offre des possibilités de reconfiguration dynamique et permet, comme ses versions précédentes, le retrait et l’ajout à chaud des composants.

Ce dernier modèle fait aussi abstraction des câblages grâce à un boîtier de connexion sans fil intégré. Bull destine ce matériel au calcul « en mémoire » et annonce une économie de 50 % sur les coûts des licences logicielles avec ce produit.

L’analytique en ligne de mire

Bull ambitionne de coupler le serveur Bullion avec le système d’analyse Big Data de l’éditeur Sinequa. L’objectif est de fournir une solution analytique en temps réel de premier choix sous forme d’une appliance.