Dans leur quête de transformation et d’agilité, bien des DSI se sont tournées vers l’hyperconvergence. Aujourd’hui, ces solutions devenues essentiellement logicielles se réorientent vers la mise en œuvre simplifiée d’un cloud hybride jonglant à la fois avec les VMs et les Containers. Nutanix est l’un des pionniers du domaine et son CEO est l’invité de Guy Hervier.

Le « Software Defined » et son expression la plus intégrée, l’hyperconvergence, ont profondément transformé la conception et la gestion des infrastructures, faisant voler en éclat les silos, libérant les IT de tâches rébarbatives et masquant totalement la complexité technologique sous-jacente. Conçues d’abord pour la résilience et la montée en charge, ces approches se sont rapidement imposées comme des solutions idéales pour bâtir des clouds privés et par extension logique des clouds hybrides.
Ainsi, Rajiv Ramaswami, le nouveau CEO de Nutanix et invité exceptionnel d’IT for Business et InformatiqueNews, explique que l’acronyme HCI ne sous-entend plus « Hyper Converged Infrastucture » mais bien « Hybrid Cloud Infrastructure ». Un acronyme qui traduit aussi la volonté historique de Nutanix de simplifier l’IT et d’étendre les concepts de fluidité et d’agilité IT de l’hyperconvergence aux clouds. Rajiv explique également pourquoi , selon lui, s’appuyer sur Nutanix est aussi le moyen le plus rapide d’évoluer vers le cloud.

 

 

Cet entretien a été réalisé en anglais. Pour vous aider à la compréhension des échanges,
vous pouvez utiliser l’affichage des sous-titres automatiquement générés par Google ou même leur traduction automatique via l’icône dentée des paramètres.
(nb: Google peut prendre quelques heures pour générer les sous-titres)