© Olivier Le Moal - Fotolia

Cloud

Cloud : les entreprises ne se donnent pas les moyens

Par La rédaction, publié le 28 août 2015

L’adoption du cloud est entrée dans une seconde phase, révèle une étude du cabinet IDC pour Cisco, mais les entreprises n’optimisent pas son usage. Cette enquête, conduite dans 17 pays et auprès de 3 643 responsables IT d’entreprises utilisant activement le cloud, révèle que 53 % d’entre elles espèrent que le cloud augmentera leurs rentrées d’argent dans les deux années à venir.

Or, si les attentes sont grandes, la réflexion ne suit pas. En effet, seulement 25 % des entreprises interrogées ont une stratégie optimisée pour le cloud. Un décalage d’autant plus fort que 54 % d’entre elles espèrent qu’il permettra une répartition des dépenses IT plus stratégique.

Une réflexion nécessaire

Selon IDC – qui classe les stratégies en 5 catégories : ad hoc, opportuniste, répétable, managée et optimisée -, les entreprises les plus matures dans l’usage du cloud s’y retrouvent largement. Chaque application développée dans le nuage leur rapporterait annuellement 1,6 M$ supplémentaire et réduirait leurs dépenses de 1,2 M$.

Les gains potentiels sont donc réels. Reste à intégrer l’idée qu’il ne suffit pas de passer au cloud, imposant une réflexion sur sa place et son usage pour assurer son efficacité. Une idée qui a encore du chemin à faire en France. Avec 22 % de stratégies optimisées, l’Hexagone se classe derrière les États-Unis (34 %), l’Amérique latine (29 %) et le Royaume-Uni (27 %). Il devance toutefois l’Allemagne, l’Australie, la Corée du Sud et le Japon.

 

Dans l'actualité