Le 1er février est désormais « la journée du changement de mot de passe ». L’occasion d’utiliser autre chose que sa date de naissance pour l’ensemble de ses comptes.

Pour répondre à la tradition des bonnes résolutions, pourquoi ne pas changer de mot de passe ? Notamment en ce premier février, date que certains tentent d’établir comme la journée du changement du mot de passe (change your password day).

Quelques conseils :

La méthode phonétique
Cette méthode consiste à utiliser les sons de chaque syllabe pour fabriquer une phrase facile à retenir. Par exemple, la phrase « j’ai acheté huit cd pour cent euros cet après-midi » deviendra ght8CD%E7am

La méthode des premières lettres
Il s’agit de garder les premières lettres d’une phrase (citation, paroles de chanson…) en veillant à ne pas utiliser que des minuscules. Par exemple, la citation « un tiens vaut mieux que deux tu l’auras » deviendra 1TvmQ2tl’@

Tester son mot de passe
Pour s’assurer de la robustesse de son mot de passe, il existe plusieurs sites, comme celui de Microsoft, qui assurent ce service tout en garantissant la confidentialité de la chaîne de caractères saisie.

Sans oublier, bien entendu, de le changer assez régulièrement et d’opter pour une politique personnelle avec, par exemple, un préfixe pour chaque type d’activité. Comme BKE-MONMOTDEPASSE pour la banque, IMP-MONMOTDEPASSE pour les impôts. Quelque chose de très facile à mémoriser qui complexifie votre mot de passe et, surtout, vous permet de le diversifier.