Au terme d’une semaine de polémique, le tout nouveau directeur général de Mozilla a fini par démissionner. Brendan Eich, 42 ans, a été contraint au départ une dizaine de jours à peine après sa nomination, le 24 mars dernier.
L’informaticien américain était dans l’œil du cyclone depuis les révélations du soutien financier qu’il avait apporté, en 2008, à la Proposition 8, un projet de loi visant à tenir un référendum sur l’interdiction du mariage homosexuel dans l’État de Californie.
Un chèque de 1 000 $, que Brendan Eich a justifié en invoquant « ses convictions personnelles », a cristallisé la colère de plusieurs salariés. Ces derniers ont appelé à sa démission, estimant que ces valeurs ne représentaient pas celles de la fondation, qui a notamment donné naissance au célèbre navigateur Firefox.