Avec Eternus CD10000, Fujitsu promet aux entreprises de répondre au moins à trois de leurs problématiques liées à l’accroissement du volume de données stockées : l’évolutivité, la complexité et le coût.

Sur l’évolutivité, le japonais assure que sa solution est hyper-évolutive et « permet l’ajout, l’échange et la mise à niveau de nœuds de stockage individuels de manière organique et sans interruption de services ».

Sur le terrain de la complexité, Fujitsu explique que grâce à des possibilités de compatibilité arrière, des nœuds plus récents pourront coexister avec d’autres, plus anciens, garantissant la protection des investissements engagés dans le nouveau système Eternus.

Le CD10000 prend en charge, dès son lancement, des capacités allant jusqu’à 56 Po (56 000 To) de données en ligne, en agrégeant jusqu’à 224 nœuds de stockage.

En 2015, Fujitsu lancera des mises à jour promettant plus d’évolutivité.