Le spécialiste de la sécurité Gemalto lance « Allynis Trusted Services Hub », un service de paiement mobile à destination des institutions financières, des entreprises et des opérateurs de transport. Celui-ci est compatible avec l’ensemble des opérateurs mobiles existants et vise tous les fournisseurs de services numériques, indique l’éditeur.

Potentiellement, ce sont près de 1,5 milliard de personnes et plus de 100 millions de cartes SIM qui sont concernées. Soit l’ensemble du marché de communication en champ proche NFC, amené à fortement se développer dans les années à venir.

Avec cette plateforme, l’objectif est de déployer des services de paiement en une seule connexion, avec la plus grande sécurité possible via des technologies de dernier cri (« Trusted Execution Environment », par exemple, que Gemalto met en avant).

Une chaîne d’intervenants réduite

Côté utilisateurs, ce sont les cartes de crédit qui sont débitées via un système de jetons des plus classiques. L’avantage, pour les entreprises utilisatrices du service de Gemalto, est que la chaîne des intervenants pour mettre en place le système de paiement est considérablement réduite. Entre l’entreprise et l’utilisateur ne se place en effet que le service de sécurité de Gemalto.

D’un point de vue technique, ce sont les datacenters de Gemalto qui sont utilisés. Et l’éditeur garantit « le plus haut niveau de confidentialité et de contrôle des données ». Ceci reste toutefois à vérifier dans la pratique et l’utilisation quotidienne de ce service de paiement.

Cette nouveauté confirme ainsi la volonté de Gemalto de se tourner de plus en plus vers la sécurisation des moyens de paiement modernes. Dernièrement, l’entreprise a fait l’acquisition de Safenet pour 890 M$, mettant la main sur son système de sécurisation de transfert bancaire.