Lors de la signature, lundi 24 juin, d’un nouvel accord de partenariat avec Google, Marc Shapiro, chercheur à l’Inira, a présenté un projet sur la mise à jour des données répliquées. Le processus de synchronisation peut être assez long, en particulier si les données à comparer sont nombreuses et les serveurs très éloignés.

Grâce à la bourse « PhD Fellowship » délivrée par Google, l’équipe Regal de l’Inria travaille sur SwiftCloud, un système de mise à jour en propagation asynchrone. Ce système se propage d’abord sur un élément, puis se réplique sur les autres en fusionnant, en cas de problème de compatibilité, avec la mise à jour précédente. SwiftCloud permettrait de multiplier par 100 l’efficacité de la synchronisation.