Au cours de l’événement HP Discover 2012, le constructeur a dévoilé de nouvelles solutions de stockage. HP confirme sa volonté se faire converger ses solutions, du bas au haut de gamme, du stockage primaire à l’archivage.

« Simplicité polymorphique ». C’est en ces termes que David Scott, senior vice-président chez HP Storage, qualifie l’objectif du constructeur en matière de stockage. Cette expression a pour but de montrer qu’HP continue à faire converger ses gammes de produits vers une architecture unifiée, quel que soit le niveau de stockage. Qu’il soit d’entrée de gamme ou haut de gamme, le produit de stockage dispose des mêmes fonctionnalités.

Et pour ceux qui auraient eu du mal à comprendre le concept, David Scott prend en exemple EMC qui possède une dizaine d’architectures pour couvrir les différents besoins des entreprises. HP veut s’éloigner de ce modèle.

• La plate-forme HP StoreAll Storage pour le stockage d’informations non structurées (objets et fichiers), avec un signal fort à destination des métiers et des applications du big data (à partir de 0,70 €/Go);

• Les systèmes de sauvegarde HP StoreOnce Backup 2000 et 4000, intégrant désormais le système de déduplication StoreOnce Catalyst. Ces produits sont respectivement disponibles aux prix de 8 000 et 25 000 €. La licence du logiciel de déduplication coûte, elle, 400 €.

Toutes ces nouvelles solutions s’accompagnent d’améliorations logicielles (fédération de la déduplication, optimisation des déplacements des données, traitements analytiques, vitesse d’exécution des requêtes augmentée…). Toutes ces améliorations ont pour but de maintenir le constructeur dans la course à la performance avec des systèmes encore plus rapides.