HP lance Helion, une nouvelle marque regroupant ses offres cloud existantes, mais aussi de nouvelles solutions bâties sur les standards OpenStack et des services de mise en œuvre et de support. Le projet est ambitieux pour le groupe américain, qui a décidé d’investir 1 Md$ dans Helion au cours des deux prochaines années.

Parmi les principales briques composant Helion, on retrouve OpenStack Community Edition, qui est une distribution de la plate-forme de cloud open source approuvée par HP. D’ores et déjà disponible pour les environnements de production basique, elle sera complétée, dans les mois à venir, d’une « Commercial Edition », destinée aux entreprises et fournisseurs de services.

Se renforcer sur l’open source

Helion propose aussi un environnement PaaS (Platform-as-a-service) reposant sur la plateforme open source d’HP Cloud Foundry. Une version préliminaire sera proposée dans le courant de l’année. D’autres produits viennent compléter le portefeuille d’Helion, notamment OpenStack Technology Indemnification Program, un programme pour protéger les clients utilisant le code HP Helion OpenStack des accusations de violation de propriété intellectuelle, et OpenStack Professional Services, une nouvelle entité mise en place par HP et regroupant des consultants expérimentés, des ingénieurs et des spécialistes du cloud afin d’accompagner les clients dans leur planification, mise en œuvre et exploitation de leur environnement cloud.

Les services Helion seront disponibles via un réseau mondial de 100 partenaires et dans les datacenters de HP. L’américain prévoit, en outre, de délivrer des services de cloud public bâtis sur OpenStack dans 20 datacenters mondiaux, au cours des 18 prochains mois.