IBM devrait arrêter de vendre la gamme FAS de NetApp, qu’il commercialise depuis 2005 en tant que produits IBM N Series. Les logiciels associés sont aussi concernés par cette décision, notamment le système d’exploitation Data Ontap.

L’une des raisons à ce choix serait la volonté du géant américain d’utiliser ses propres solutions de stockage, dont le Storwize V3500 et le V5000, dans le but d’améliorer ses marges. C’est en tout cas ce qu’affirme Bloomberg, qui précise que NetApp tire aujourd’hui 2 % de ses revenus d’IBM.

Si cette information était confirmée, ce serait donc un coup dur de plus pour NetApp, qui a déjà vu son chiffre d’affaires diminuer de 4 % lors de l’exercice clôturé fin avril, par rapport à 2013.