IBM lance un programme d’investissement de 1 Md$ sur 5 ans dans le stockage.

Orientés vers le développement du Software-defined storage (SDS), c’est-à-dire la gestion du stockage effectuée de manière logicielle, ces fonds se concentreront sur la recherche et développement de nouveaux logiciels de stockage cloud, le stockage en mode objet et les technologies ouvertes comme OpenStack.

IBM a aussi annoncé la sortie de Spectrum Storage, une application de stockage logiciel. Exploitant plus de 700 brevets, Spectrum Storage propose un tableau de bord unique capable de gérer d’énormes quantités de données dans un contexte de cloud hybride. Le logiciel permet aux clients de déplacer les données au bon endroit et au bon moment, du stockage flash pour un accès rapide à la bande et au cloud, à moindre coût.

Des logiciels intelligents pour automatiser le stockage

Pour IBM, l’explosion de la demande en matière de stockage cloud induit une transformation de la couche de gestion dans le datacenter, qui se caractérise par le SDS. Gartner estime d’ailleurs que d’ici 2019, 70 % du stockage en grappe existant sera également disponible en version uniquement logicielle.

Ce pilotage est pris en charge par Spectrum Accelerate, avec la possibilité de piloter l’infrastructure de stockage à partir d’une application mobile. Cette solution est le premier produit logiciel qu’IBM a basé sur le software depuis son appliance de stockage haut de gamme XIV.

Spectrum Storage inclut également les logiciels de stockage Spectrum Virtualize, Scale, Control, Protect et Archive.