© IBM

Secu

IBM s’organise contre le cyber-crime organisé

Par La rédaction, publié le 17 avril 2015

IBM veut mobiliser le secteur privé contre les cyber-attaques « les plus sophistiquées ». Big blue a décidé de rendre accessibles les données résultant de deux décennies de renseignements de sécurité relatifs aux cyber-menaces.

L’initiative se déroule dans le cadre d’une nouvelle plate-forme collaborative : IBM X-Force Exchange. Selon IBM, celle-ci « encouragera la collaboration pour contrer l’augmentation rapide et la complexité des menaces auxquelles les entreprises font face de la part des cybercriminels ».

Cette plate-forme est conçue comme une réponse organisée côté entreprise à un cybercrime qui serait, à ce jour, déjà organisé. « Il est impératif que la communauté B to B s’auto-organise contre ces menaces », estime IBM, pour qui ce réseau social de cybersécurité n’est qu’une première étape.

Comme un réseau social B to B

Disposant d’indicateurs en temps réel concernant les attaques en cours, elle permettra aux entreprises de partager, trouver et alerter les autres à propos des attaques émergentes, et de suivre les mouvements des criminels. En poussant l’analogie, on peut comparer l’outil à un Pinterest où chacun viendra « épingler » une cyber-menace, au lieu d’une photo.

Parmi les ressources de X-Force Exchange figurent des informations sur les menaces issues de l’observation de plus de 15 milliards d’événements de sécurité surveillés par jour, les renseignements de sécurité concernant les logiciels malveillants issus d’un réseau de 270 millions de terminaux, ou encore des informations sur les menaces basées sur plus de 25 milliards de pages Web.

Dans l'actualité