Fin au moins provisoire du tick-tock chez Intel. Le géant américain de l’informatique vient de lancer sa septième génération de processeurs. Nommée Kaby Lake, elle rafraîchit la précédente version plutôt que de suivre la logique d’alternance entre gravure plus fine (tick) et nouvelle architecture (tock) qui rythme habituellement les sorties de processeurs. Selon la direction d’Intel, Kaby Lake est conçue pour répondre à une demande grandissante d’expériences immersives de la part des consommateurs. Gravée en 14 nm+ (12 % plus puissant que le 14 nm), la génération Kaby Lake propose pour l’instant six processeurs à deux cœurs, le reste étant prévu pour janvier 2017. Tous permettent d’encoder et de décoder les vidéos 4K HEVC en 10 bits, contre 8 bits avec Skylake.