Pas à pas, l’écosystème de l’Internet des objets d’Intel grandit. L’américain a levé le voile sur plusieurs innovations développées par Wind River, l’éditeur spécialisé dans l’Internet des objets et racheté Intel en 2009. Ainsi, le groupe vient de présenter deux systèmes d’exploitation open source destinés à être embarqués dans des objets connectés.

Le premier OS, du nom de Rocket, est prévu pour être exécuté sur des puces 32 bits, alors que le second OS, Pulsar Linux, sera dédié aussi bien aux processeurs 32 bits que 64 bits.

Une suite d’outils dans le cloud

Ces systèmes ne viennent pas seuls. Wind River leur adjoint des services cloud qui seront vendus sous sa marque Helix. Il s’agit principalement d’un environnement de développement d’applications et des solutions de gestion des terminaux et des données.

Les solutions Wind River composant l’offre Helix Cloud incluent App Cloud, un environnement de développement cloud permettant de créer des applications pour l’IoT, Lab Cloud, un laboratoire cloud de matériel virtuel permettant de concevoir et de tester des dispositifs connectés intelligents, et Device Cloud, une plateforme cloud utile pour gérer des dispositifs connectés et intelligents et leurs données.