C’est Jack Chen qui succédera à Jeff Ma à la tête d’Alcatel-Lucent Enterprise (ALE). Ce dernier, administrateur d’ALE Holdings (statut qu’il conservera), en avait pris la direction par intérim en décembre dernier, lorsque Michel Emelianoff avait quitté son poste.

Il est donc à son tour remplacé par Jack Chen, venu d’Alcatel-Lucent, la maison-mère, laquelle avait vendu sa division entreprise à China Huaxin en 2014. Au sein de l’équipementier français, Jack Chen avait notamment contribué au doublement, en trois ans, du chiffre d’affaires de l’activité mobile en zone Asie-Pacifique.

Accélérer la stratégie cloud

Jack Chen, qui a acquis plus de 25 ans d’expérience dans les télécoms, aura pour principale mission d’accélérer le virage cloud pris par ALE. Autre axe majeur, qui, loin d’être contradictoire, accompagne le premier : l’entreprise souhaite s’adapter davantage aux besoins de ses clients, notamment en proposant Rainbow, un cloud hybride, ainsi que Network on Demand, un service de facturation du réseau à l’usage.

Pour autant, ALE a déjà annoncé son intention de continuer de proposer ses services « classiques » et de ne pas couper dans les investissements qui leur sont consacrés.