Gouvernance

Jean-Paul Bonnet (BNP Paribas) : Il assure la sécurité de la première banque française

Par La rédaction, publié le 25 mai 2013

A la tête d’une équipe de mille collaborateurs, cet ancien militaire a entièrement revu la politique de sécurité du groupe BNP Paribas.

Posé et détendu, Jean­Paul Bonnet affiche un self­control à toute épreuve. Il vaut mieux, car c’est sur lui que repose la sécurité des 190 000 salariés du groupe BNP Paribas, ainsi que celle de son système informatique. Voilà six ans que la première banque française lui a confié la lourde tâche d’assurer sa sûreté partout sur la planète. Pour lui, la sécurité doit s’adapter au fonctionnement de l’entreprise, pas l’inverse. C’est pourquoi il a remis intégralement à plat la politique du géant français en la matière.

Culte du secret. Quant à savoir ce qu’il met en œuvre concrètement… c’est une autre paire de manches. L’homme a acquis le culte du secret pendant ses quinze années passées dans l’armée. “ Je n’écrirai jamais mes mémoires par respect pour mes engagements de confidentialité ”, élude­t­il en souriant.

Fils de polytechnicien, Jean-Paul Bonnet a jeté son dévolu sur l’école militaire de Saint-Cyr par vocation. “ Dès le lycée, je voulais servir mon pays ”, se souvient-il. A peine diplômé, il est parti à l’étranger. Au cours de sa carrière, il a effectué plus de 1 600 sauts en parachute. “ Lors de missions stratégiques, j’ai découvert le besoin vital de garantir la confidentialité des transmissions d’informations. J’ai dû recourir à des méthodes de protection comme le chiffrement. ”

Eternel défenseur. Passionné de sport, et particulièrement d’endurance, il participe chaque année à l’Iron Man, célèbre épreuve de triathlon, qu’il réalise en moins de douze heures. Féru de jeu collectif, il pratique également le rugby et le handball. A quel poste ? “ Arrière ! La défense, toujours la défense ! Mais la contre-attaque aussi… ”

Dans l'actualité

Verified by MonsterInsights