Selon une étude de Gartner, d’ici 2020, plus de la moitié des applications développées sur Platform as a Service (PaaS) seront au cœur de l’Internet des objets (IoT). Le cabinet précise que la majorité des nouvelles solutions pour l’IoT seront intégrées à des PaaS hybrides et multifonctionnelles, orientées événements et données.

Les experts de Gartner soulignent que ce type d’applications engendrera de nouvelles pratiques dans le design d’application. Elles concerneront notamment la prise de décision en temps réel, l’analyse d’événements, l’allégement des workflows et un accès facilité aux données optimisées pour le Web.

Des résultats mitigés pour les PaaS auto-gérées

Bien que les décideurs IT souhaitent profiter des avantages du cloud, beaucoup d’initiatives PaaS privées auto-gérées ne seront pas capables de combler les attentes du secteur IT en matière d’expérience cloud au cours des trois prochaines années. Gartner précise que d’ici 2 ans, 80 % des entreprises déployant des solutions auto-gérées de PaaS n’atteindront pas leurs objectifs.

Selon les analystes, les PaaS (sur cloud public ou privé) seront l’opportunité de mettre un pied dans le secteur de l’IoT. Le succès d’un cloud privé nécessite toutefois des changements au niveau culturel et organisationnel dans les structures IT, adaptés aux évolutions technologiques. Les grosses compagnies préféreront opter pour des suites aPaaS, offrant une productivité et un contrôle accrus.