Une nouvelle évolution de la DRAM est en cours de développement : la DDR5 devrait équiper les PC dès 2020. Plus dense et plus économe en énergie que la version précédente, elle devrait garantir à ses utilisateurs plus d’autonomie et surtout les capacités nécessaires à l’exécution d’applications gourmandes de réalité virtuelle. Les serveurs seront les premiers à bénéficier de cette nouvelle mémoire ultra performante, afin de répondre aux besoins toujours croissants induits par le big data.

Malgré les dernières innovations en la matière (mémoire à changement de phase, non volatile, magnétique…), la DRAM, qui représente un chiffre d’affaires annuel de 40 Md$, a encore de beaux jours devant elle selon les experts. Les fabricants hésitent en effet à miser sur des produits récents, au coût de production plus élevé.