Jon Rubinstein, ancien PDG de Palm, avait naturellement rejoint HP lorsque sa société a été rachetée par le géant américain, en 2010. C’est sans surprise qu’il la quitte, son départ fait suite à l’abandon du TouchPad, l’été dernier, et à la transformation de WebOS en système libre) (d’ici à septembre prochain. Lieutenant de Steve Jobs, Jon Rubinstein avait suivi le fondateur d’Apple chez NeXT puis, de retour chez Apple, il avait dirigé la division iPod et contribué à la création de l’iMac. Avec son départ, HP perd un homme charismatique et talentueux. Ses projets ne sont pas connus.