Les stations de travail de la firme sont incompatibles avec une nouvelle norme technique européenne. Ce qui pose la question de l’avenir de cette gamme pour professionnels.

Ceux qui veulent acheter un Apple Mac Pro ont intérêt à se dépêcher. Selon Macworld, les revendeurs ne pourront commander les modèles actuels que jusqu’au 18 février, car Apple est obligé de les retirer des circuits de vente européens en raison d’une incompatibilité de norme technique.

A compter du 1er mars, le constructeur n’aura plus le droit de livrer ses stations de travail dans les 27 pays de l’Union européenne, les pays candidats à l’Union européenne (Croatie, Islande, Montenegro, Serbie, Macédoine, Turquie)  et les pays de l’EFTA (Liechtenstein, Norvège, Suisse, Islande). Au-delà de cette date, les revendeurs n’auront plus que leur stock pour satisfaire les demandes des clients finaux.  

Des ventilateurs insuffisamment protégés

La norme qui pose problème est une mise à jour de l’IEC 60950-1, 2e édition, qui est valable à partir du 1er mars et qui impose de nouvelles protections au niveau des prises électriques et des ventilateurs. Ces derniers sont, certes, protégés de l’extérieur par une grille métallique, mais ils pourraient être touchés de l’intérieur.

Ce retrait pose la question de l’avenir du Mac Pro. Il est évident qu’Apple n’a pas pu être pris de surprise par la réglementation européenne. L’introduction d’une nouvelle norme est toujours connue longtemps à l’avance. En juin 2012, un e-mail de Tim Cook a suggéré qu’Apple allait lancer une nouvelle gamme de Mac Pro en 2013, toujours selon Macworld. Si tel sera vraiment le cas, il est compréhensible que la firme n’ait pas voulu se lancer dans une mise à jour matérielle des modèles actuels. Reste à savoir quand sortira cet éventuel successeur du Mac Pro… 

Source :

L’article de Macworld sur le retrait des Mac Pro

L’article de Macworld sur le renouvellement de la gamme Mac Pro