Les offres d’emploi autour des compétences cloud sont toujours en croissance. Les trois grands hyperscalers focalisent l’attention des demandeurs d’emploi et des employeurs. Avec une offre qui reste très largement supérieure à la demande…

Le cloud computing a transformé le paysage informatique des entreprises et l’idée même que l’on se faisait d’un système d’information. Et son arrivée a également bouleversé les métiers de l’informatique. Selon Gartner, le marché du cloud public dépassera les 331 milliards de dollars en 2022. Et 85% des entreprises s’attendent à avoir une majorité de workloads dans le cloud d’ici la fin de l’année selon AllCloud.

Progression des offres autour du cloud (source: Indeed/Beseen.com)

Selon la dernière étude « Indeed.com », les emplois liés au cloud computing ont augmenté de 55% entre 2015 et 2019. Le cloud est ainsi au sommet des préoccupations de ceux qui recherchent un job comme de ceux qui en proposent.

Progression des offres de jobs autour des 3 grands hyperscalers (source: Indeed/Beseen.com)

Sans surprise, les emplois autour des compétences AWS, Microsoft Azure et Google Cloud Platform ont connu des croissances spectaculaires ses cinq dernières années.
En matière de recherche d’emplois, seul Azure a vu ses recherches augmenter en 2019 (+15%) !
Plus instructives, les offres d’emplois faisant appel aux compétences des hyperscalers les plus connus sont toujours en notable augmentation. GCP (+41%) arrive en tête devant Azure (+31%) et AWS (+21%).

Top des compétences demandées dans les offres de jobs autour des 3 grands clouds publics (source: Indeed/Beseen.com)

Indeed s’est également attaché à croiser les compétences réclamées dans les offres d’emplois autour des trois grands hyperscalers. On y découvre ainsi la réalité très multicloud des entreprises. En effet, dans les offres d’emploi proposées autour d’AWS, des compétences Azure sont aussi demandées en seconde position (derrière des compétences Python), alors que dans les offres Azure, la première autre compétence demandée est une connaissance d’AWS (devant Python). De façon encore plus surprenante, sur les offres d’emploi autour de Google Cloud la première des compétences recherchées n’est pas une maîtrise parfaite de GCP mais une maîtrise d’AWS (devant GCP et Azure).

D’une manière générale, il résulte de l’étude que les métiers liés au cloud demandent aujourd’hui des compétences multicloud avec un minimum de connaissance des technologies et environnements des trois grands hyperscalers ainsi qu’une maîtrise de Python. On remarquera également que Java reste un langage très populaire sur le cloud.

___________________
Source:
The latest cloud computing trends shaping the job market