Le cabinet d’analyse Markess a dévoilé au salon Documation sa première étude sur les coffres-forts électroniques. En 2012, ces solutions d’archivage sécurisé ont généré près de 19 millions d’euros de revenus en France. Soit moins de 10 % du marché de l’archivage électronique pris dans son ensemble (230 millions d’euros).

Leur nombre devrait néanmoins doubler d’ici à 2014. Selon l’étude, un tiers des entreprises ayant déployé une telle plate-forme, ou sur le point de le faire, archivent d’abord des documents produits par les activités métier. Seules 12 % d’entre elles s’en servent pour conserver les documents liés aux salariés – dossier RH, par exemple - ou aux fournisseurs – factures, bons de commande… Les fonctionnalités les plus attendues portent sur l’indexation, la recherche et le classement de documents.