Cloud

Le conseil départemental des Hauts-de-Seine adopte le SD-WAN

Par Marie Varandat, publié le 25 novembre 2020

Nouveaux usages et un nombre d’incidents élevé ont conduit le conseil départemental à abandonner le MPLS au profit du SD-WAN, solution plus économique qui lui a permis de reprendre le contrôle de son réseau.

Le conseil départemental des Hauts-de-Seine gère plus de 120 sites informatisés (administratifs, installations culturelles et sportives, centres sociaux, etc.). Au cours des dernières années, la dématérialisation des services aux citoyens et l’évolution des usages de ses 5 300 agents ont engendré une forte augmentation du trafic. « Nos liaisons MPLS ne suffisaient plus et nous avions de plus en plus d’incidents réseau, explique Bertrand Peugnet, responsable infrastructure à la direction des systèmes d’information du département. Il nous fallait de la résilience. Or, l’équation économique pour relier nos sites devenait de plus en plus compliquée à cause des coûts plutôt élevés du MPLS : plus de 120 000 euros mensuels. Pour répondre à ces problématiques, nous avons décidé de repre...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Abonnez-vous dès maintenant

  • ✓ Tous les articles d’IT for Business
  • ✓ Le magazine mensuel en version numérique ou en version papier
  • ✓ Les newsletters exclusives

Dans l'actualité