L’entreprise américaine Gigamon s’est associée à NetQuality, basée en France, pour mettre au point un système de gestion des flux de datacenters batisé DCN (pour Data Collection Network). DCN se différencie des autres solutions d’analyse en utilisant des sondes placées sur des points névralgiques de l’infrastructure et en produisant une copie de l’architecture pour éviter d’affecter le réseau de production. L’image distante du datacenter est ainsi plus structurée que dans une configuration classique où des dizaines de sondes de tous types (Qos, VoIP, etc.) sont déployées de façon éparse et augmentent les coûts de gestion.

Selon l’entreprise française, la rationalisation des sondes permet de faire des économies durables et d’avoir un meilleur contrôle sur les réseaux, physiques et surtout virtualisés. Le DCN présente également l’avantage de permettre l’application d’un grand nombre de règles de filtrage et d’accroître ainsi la sécurité tout en minimisant la quantité de sondes réparties sur l’infrastructure.