Après une édition virtuelle cet été, le FIC renoue avec les manifestations en présentiel avec une édition 2021 inhabituellement placée en septembre. De quoi lancer une rentrée 2021 de la cybersécurité après des mois pandémiques de recrudescence des attaques.

Le Forum International de la Cybersécurité ouvrira les portes de son édition 2021 au Grand Palais de Lille, ce mardi 7 septembre et ce pendant 3 jours. Le thème unificateur cette année est « une cybersécurité collective et collaborative ». Un thème finalement assez vague qui permet surtout au FIC 2021 de viser large et de couvrir un spectre étendu de sujets cyber. En pratique, un peu toutes les problématiques seront abordées y compris celles sociétales (fake news, identité numérique) mais aussi celles grand public, ce qui n’est pas fréquent. Car dans un monde où le travail devient hybride, les frontières entre vie professionnelle et vie personnelle s’estompent encore un peu plus et l’invasion des cybercriminels dans l’un a des répercussions sur l’autre.

Bien évidemment, après la publication du plan cloud français, la souveraineté numérique est un thème très présent cette année avec en fond la nouvelle guerre froide dans le cyberespace et les attaques des hackers d’états qu’ils viennent de Chine, de Corée du Nord, de Russie ou des États-Unis. Un thème qui devrait largement être abordé par Guillaume Poupard, le Directeur Général de l’ANSSI mais aussi par Florence Parly, ministre des Armées. Tous deux y feront des allocutions qui seront à n’en pas douter très suivies.

Le cloud et sa sécurité tiennent une place évidemment importante dans les sujets de ce FIC 2021. Notamment parce que les entreprises ne se limitent pas à un cloud mais étendent leur SI sur de multiples clouds que ce soit pour répondre aux contraintes réglementaires, satisfaire aux différentes souverainetés numériques, ou simplement répondre à la variété des besoins SaaS et IaaS de l’entreprise. Comme le rappelle le rapport Lacework Cloud Threat Report, les cybercriminels sont de plus en plus intéressés par le cloud recherchant de plus en plus à dérober des accès aux comptes administrateurs AWS, GCP, Azure et autres mais aussi adaptant leurs techniques à cette nouvelle réalité.

Un cloud également omniprésent du côté des technologies puisque, rappelons-le, le FIC n’est pas fait qu’un forum avec ses tables rondes, débats et échanges, mais est aussi un salon où sont présents tous les éditeurs et ESN de la cybersécurité. On y prononcera donc beaucoup les buzz words du moment : SASE, Zero Trust, EDR, NDR, XDR, IASec…

Mais pour les DSI et RSSI, le FIC 2021 sera aussi l’occasion de faire un point sur les méthodologies. Comment briser la rentabilité des attaques ? Par où commencer pour prendre en compte le cyber-risque ? Comment mieux collaborer ? Comment mettre en place anticipation et entraînement ? Autant de thèmes qui donneront sans doute quelques pistes précieuses au travers des différentes sessions et tables rondes organisées.

Pour les retardataires, il est encore temps de s’y inscrire : FIC 2021 – Date, lieu, horaires (forum-fic.com)