Le marché du stockage est resté en croissance au 3ème trimestre 2015, selon le cabinet IDC. Le chiffre d’affaires mondial est ainsi en hausse de 2,8 % en glissement annuel, atteignant 9,1 Md$. Comme toujours, la progression de la capacité de stockage a suivi un rythme de hausse bien plus important : +31,5 % sur un an, portant le total à 33,1 exaoctets, soit plus de 33 millions de téraoctets ce trimestre.

Le flash en forte croissance

Au centre de cette croissance, on retrouve les solutions de stockage basées sur des serveurs. Elles ont généré un chiffre d’affaires en hausse de 9,9 %, à 2,1 Md$. La progression du secteur a également tiré parti des livraisons de systèmes de stockage externes qui se sont inscrits en croissance de 3,1 % en un an, à 5,8 Md$ de CA. Plus dynamiques encore, les baies 100 % flash présentent une progression annuelle de 60,8 %, pour un total de facturations sur le trimestre de 626,2 M$.

HP, seul à progresser

En parallèle, le marché des baies hybrides (disques durs et flash) a généré 2,4 Md$ de chiffre d’affaires. En tête du classement, on retrouve toujours EMC (propriété de Dell) avec 18,4 % de parts de marché, malgré des ventes en repli annuel de 8 %. Derrière, Hewlett Packard Enterprise a vu sa part progresser de 16 % sur la période. La nouvelle entité, formée dans le courant de l’automne, contrôle 16,3 % du secteur. Les autres grands fournisseurs ont tous perdu du terrain : Dell a cédé 1,6 %, NetApp 12,8 % et IBM 32,5 %.