L’Établissement Français du Sang a développé avec succès une nouvelle application de gestion des collectes pour la région Bretagne. Une application développée par l’EFS à partir des retours directs des utilisateurs sur la solution low-code de l’éditeur Simplicité.

L’efficacité de la collecte de sang organisée par l’EFS est capitale pour le bon fonctionnement des hôpitaux et la sécurité de tous. Ce sont en moyenne 10  000 dons qui sont collectés chaque jour par l’EFS avec l’aide des associations et de partenaires.

L’organisation de la collecte demande un vrai savoir-faire afin d’être certain de récolter le nombre de poches de sang nécessaires au bon fonctionnement du système de santé. « Les donateurs ne le réalisent pas, mais la collecte représente une énorme organisation humaine et logistique », explique Claire Huault, directrice de la mission innovation et études stratégiques chez EFS. « La planification de la collecte tient compte de multiples facteurs. Ainsi, nous organisons souvent les dons les jours de marché et, s’il faut décaler de quelques jours parce que la salle n’est pas disponible, le nombre de dons peut être divisé par deux. »

Cette planification est réalisée sous Excel, avec des feuilles qui peuvent compter jusqu’à une cinquantaine de colonnes afin de tenir compte de tous les critères locaux qui peuvent jouer sur l’efficacité de la collecte.

Claire Huault de chez EFS

Claire Huault,
directrice de la mission innovation et études stratégiques chez EFS
« L’avantage clé du low-code, c’est que les utilisateurs ont pu voir assez vite les résultats et faire corriger très rapidement le modèle de données et les points qui avaient pu être mal compris »

Soucieuse de moderniser son « outil de planification » Excel, la région Bretagne s’est tournée vers la directrice de l’innovation afin de financer un projet informatique de modernisation. L’approche envisagée est alors très classique : une SSII doit mener le développement d’une application sur un cycle en V à partir d’un copieux cahier des charges. « Étant déjà en contact avec l’éditeur de la plateforme low-code Simplicité, j’ai proposé au DSI de la Région Bretagne de développer un POC avec une approche low-code agile. » [NDLR : Simplicité est référencé dans le catalogue GouvTech de la Dinum].

Une équipe agile dédiée est constituée avec des membres de la DSI, des responsables métiers et quelques utilisateurs clés. L’éditeur Simplicité affecte quant à lui au projet un profil expérimenté pour notamment élaborer un modèle de données pertinent.

Un premier prototype est réalisé en quelques jours à partir de la feuille Excel existante puis, par itérations successives, une version 0 de l’application SIMPL est dévoilée. « Nous avons fait le Go-Live de l’application. Celle-ci est maintenant opérationnelle et répond pleinement aux besoins de ses utilisateurs. L’application reste encore en phase de test car il faut savoir que la planification s’effectue un an à l’avance. Les utilisateurs exploitent l’outil, mais il faudra encore attendre quelques mois pour avoir suffisamment de recul. »

Le POC qui portait sur les quatre départements de la région Bretagne impliquait 30 utilisateurs qui ont pu planifier 2  000 collectes au moyen de l’outil. Un premier bilan dressé avec la DSI de la région Bretagne montre que l’approche low-code est pertinente lorsque le besoin initial n’est pas totalement clair. C’est une approche très intéressante pour aider les métiers à formaliser ce qu’ils attendent réellement.

Reste à la responsable de l’innovation de diffuser l’application auprès des autres régions. Côté DSI, un centre de compétence low-code doit être créé au niveau national. Le low-code apparaît comme une solution pour décharger les équipes informatiques de projets périphériques pour leur permettre de porter leurs efforts sur l’outil métier qui sous-tend l’activité d’EFS, et une grosse montée de version SAP qui se dessine.

L’ENTREPRISE

ACTIVITÉ : Collecte de sang
EFFECTIF : 10  000 collaborateurs
PRODUIT D’EXPLOITATION : 983 M€ (2020)

Par Alain Clapaud