Réjouissances mitigées concernant l’évolution des salaires du secteur français de l’IT. D’après la 7e édition de l’étude du cabinet Hays, les rémunérations de certains métiers progressent quand certaines reculent. C’est le cas notamment des responsables BI (Business Intelligence) ayant 5 à 8 ans d’expérience. En 2015, ils se voyaient offrir des salaires d’un minimum de 72K par an, contre 65K en 2016. À l’inverse, les data scientists ont vu leurs possibilités salariales grimper au niveau de celles des DSI qui trustaient jusque-là le haut du tableau. La raison en est la pénurie de candidats dans le sous-secteur de la data science, alors que les besoins sont toujours plus importants. Les intégrateurs Web et les consultants fonctionnels ont également bénéficié d’une belle augmentation des rémunérations proposées.

Autre constat, plus négatif celui-ci, l’ensemble des chiffres de cette étude sont inférieurs de 20 % pour les postes en région. Une fracture qui ne cesse de croître au fil des années.