Gartner estime à 7,9 % la hausse des dépenses de sécurité dans le domaine informatique pour 2014. Celles-ci devraient atteindre 71,1 Md$ au plan mondial. Cette progression devrait également se poursuivre en 2015 avec une augmentation à peu près équivalente (8,2 % à 76,9Md$).

Le cabinet d’analyses attribue ces chiffres à la sensibilisation accrue des décideurs d’entreprise sur le sujet, qui devrait d’ailleurs s’accroître, selon lui, avec les nouvelles menaces qui ne manqueront pas d’accompagner le développement de l’utilisation du cloud, mais aussi de tous les terminaux mobiles, en particulier en entreprise.

Priorité à la prévention des pertes de données

La grande tendance de 2013, en matière de cybermenaces, a été la démocratisation des attaques. De plus en plus, malwares et matériels permettant ces attaques sont accessibles à un grand nombre de pirates, même amateurs.

La plupart de ces menaces portent sur le vol de données qui peut avoir des conséquences désastreuses pour les entreprises. C’est précisément dans le domaine de la prévention de ces attaques que la progression devrait être la plus spectaculaire, avec une croissance de 18,9 %.

Gartner prévoit aussi qu’en 2015, environ 10 % des produits de sécurité informatique seront proposés via le cloud. Une proportion qui montera à 30 % pour les petites et moyennes entreprises.

Le cabinet ajoute qu’en 2018, plus de la moitié des entreprises feront appel à des prestataires extérieurs pour gérer la protection de leurs données, leurs risques et plus globalement leur interface de sécurité.