Dans une enquête menée auprès de 463 décideurs informatiques, Gartner s’est attaché à sonder les entreprises sur leurs stratégies en matière d’Internet des objets – IoT  – et sur les bienfaits que ces nouvelles technologies pourraient leur apporter.

L’étude révèle que 40 % des sociétés interrogées s’attendent à ce que l’IoT leur soit profitable sous 3 ans, en transformant leur business, en leur apportant une nouvelle forme significative de revenus ou en réduisant leurs coûts.

Pour 60 % des répondants, les avantages ne se ressentiront que sur du plus long terme, au-delà de 5 ans.

Saisir le véritable potentiel de l’IoT

Selon Nick Jones, vice-président et analyste chez Gartner, l’enquête confirme que le marché de l’Internet des objets reste encore immature et que beaucoup d’entreprises ne se sont encore essayées qu’à de l’expérimentation. Seulement une petite minorité a déployé des solutions dans un environnement produits.

« La baisse des coûts de réseau et de traitement conduit à ce que peu d’inhibiteurs économiques ajoutent de la détection et de la communication à des produits qui ne coûtent qu’une dizaine de dollars », explique-t-il. « Le véritable challenge de l’IoT n’est pas dans la fabrication de produits intelligents, mais dans la compréhension des opportunités business qui en résultent », conclut-il.
Pour l’heure, seul un quart des sociétés a établi une organisation claire, supervisée par un département ou non, pour gérer leur activité IoT.

Tel que le rappelle Nick Jones, des domaines innovants comme l’IoT appellent à de nouveaux risques et challenges, notamment en termes de sécurité et de respect de la vie privée. Des facteurs que les entreprises cherchent davantage à appréhender avant de se lancer.