D’après la dernière étude menée par Cicero Group, 75 % des entreprises dans le monde ont fait le choix d’allier cloud privé et cloud public pour gérer leurs données. Les professionnels sont principalement attirés par la baisse des coûts inhérente au cloud, même si la sécurité demeure un frein pour la moitié d’entre eux.

Ainsi, 38 % des données sont aujourd’hui stockées dans un cloud privé (soit une augmentation de 7 % en un an) et 28 % le sont dans un cloud public (+18 % en un an), le tout géré par plusieurs fournisseurs pour les 3/4 des entreprises sondées. L’industrie est le secteur qui fait le plus appel au cloud public (pour 30 % de ses données), suivi par les télécoms (24 %), la santé et la finance (23 %). Les opérations sensibles comme les sauvegardes ou les PRA devraient cependant demeurer dans la sphère privée.