Lors de ses vœux à la presse, le ministre de l’Économie et des Finances a confirmé vouloir lutter contre le pillage des technologies, des compétences et des savoir-faire français. Dans cet objectif de protection des entreprises numériques nationales, Bruno Le Maire a annoncé souhaiter compléter le décret sur les investissements étrangers en France.

Concrètement, le texte de loi va être élargi à de nouveaux secteurs économiques tels que le stockage des données numériques ou l’intelligence artificielle. Les modalités de sanction seront elles aussi élargies. Cette annonce ne ferme pas la porte aux capitaux étrangers, mais le gouvernement a tenu à rappeler que ces investissements doivent obéir à certaines règles.