Sept start-ups franciliennes ont été distinguées le 2 décembre, à l’occasion de la remise des Grands Prix de l’Innovation de la Ville de Paris.

Elles étaient initialement 470 en lice, dont 40 sont arrivées en finale de cet événement organisé à la Cité de la mode et du design devant plus de 2 000 entrepreneurs et de nombreuses personnalités.

Deux critères majeurs étaient déterminants pour prétendre à l’attribution des récompenses : il fallait que ces jeunes entreprises « améliorent la vie de la cité » et « développent le tissu économique parisien ».

Oureparer.com deux fois primé

C’est Oureparer.com qui apparaît comme le grand gagnant de ce concours. La start-up se hisse sur la première marche dans la catégorie « éco-innovation»  et reçoit aussi la mention spéciale « design ». Son site sera actif dès le début de l’année prochaine et proposera des bons plans pour réparer des objets à proximité de son domicile.

Ornikar, auto-école en ligne, remporte le prix « services aux particuliers », tandis que Sporteasy, plate-forme de gestion des associations sportives, reçoit celui des « contenus numériques ».

Redbird, qui recueille et traite des données industrielles et agricoles par le biais de drones, l’emporte dans la catégorie « service aux entreprises », alors que Tradelab se distingue dans celle des  « technologies numériques ». Cette plate-forme s’est particulièrement distinguée par son ciblage publicitaire pointu des internautes.

Dreem, elle, l’a emporté dans la catégorie  « santé/bien-être » pour ses stimulations visant à améliorer le sommeil.

Enfin, dans le domaine de « l’innovation sociale », c’est Simplon qui a été distinguée. Cette start-up propose des formations longues et gratuites aux populations défavorisées…