En mars, John Swainson dirigera une nouvelle branche Software Group chez Dell. Il s’agira a priori de rattraper le retard pris par rapport à IBM et HP sur la gestion des offres cloud.

Dell a désormais sa division logicielle et celle-ci est dirigée par John Swainson, l’ex-PDG de CA. Il était temps : contrairement à ses concurrents IBM, HP ou Oracle, Dell n’avait jusqu’ici qu’une branche dédiée aux matériels (serveurs, stockage, réseau) et une autre, plus récente, aux services. On ne sait pas encore quelle sera la stratégie de cette nouvelle division, John Swainson devant prendre ses fonctions au mois de mars.

Néanmoins, le constructeur vient simultanément d’annoncer qu’il allait doubler le nombre de salariés de son laboratoire de recherche dans la Silicon Valley et que celui-ci sera désormais consacré aux développements logiciels autour du cloud. Ce centre de R&D logiciel réunit pour l’heure le personnel issu de récents rachats. On y trouve les ingénieurs qui travaillent sur les logiciels d’Exanet (système de fichiers en cluster) et d’Ocarina (déduplication), susceptibles de mettre au point des solutions dans le domaine du big data.

Rattraper son retard dans l’administration des centres de données

Historiquement, l’offre logicielle de Dell est très maigre. Il aura fallu attendre 2010 et le rachat de Scalent pour que le constructeur accompagne enfin ses serveurs d’une suite d’administration et d’automatisation propre, AIM. En face, IBM disposait de Tivoli et HP d’Insight (ex-OpenView et ex-Utility Data Center) depuis le début des années 2000. Jusqu’ici, les serveurs Dell se pilotaient à l’aide des logiciels de Microsoft, de Linux ou, justement, de CA.

Le chantier actuel de Dell en matière de logiciels est son offre VIS (système virtuel intégré), un kit clé en mains pour bâtir une offre cloud, avec un portail de ressources prêtes à l’emploi pour les utilisateurs et débrayables d’un clic pour absorber des pics d’activité ponctuels. Un domaine qu’occupe déjà HP avec Matrix.

Un ponte du logiciel aux commandes

Lorsqu’il dirigeait CA, de 2005 à 2009, John Swainson a surtout contribué à améliorer la satisfaction des utilisateurs pour un portefeuille de logiciels jusque-là jugés austères. Auparavant, il avait passé vingt-six ans chez IBM. En particulier, il y a mis en place la division logicielle WebSphere, a lancé l’outil de développement Eclipse et a dirigé l’unité logicielle au niveau mondial.