La ville de Mâcon réhabilite une ancienne usine dans laquelle elle accueillera des entreprises en phase de création ou de développement. Les NTIC seront largement représentées.

La Ville de Mâcon investit 11,2 M€ pour transformer une ancienne usine de production d’allumettes (Seita) en une Cité de l’entreprise. De l’incubateur jusqu’à la pépinière d’entreprises, les 11 500 m2 accueilleront trois types de sociétés : celles liée aux NTIC, aux nouveaux matériaux, au développement durable et à la viticulture. Pour Stephan Marrocq, responsable d’Inobiz, l’incubateur des NTIC, l’idée est d’accompagner les sociétés jusqu’à ce qu’elles soient capables de voler de leurs propres ailes.

Inobiz sélectionnera les entreprises des NTIC

Inobiz sera donc en charge d’étudier les dossiers des porteurs de projets high-tech. « Nous analyserons, bien entendu, la viabilité du projet en fonction de la technologie et du marché potentiel, mais également en fonction de l’équipe, car celle-ci constitue un élément essentiel dans l’aventure de la création d’entreprise », insiste Stephan Marrocq.  

Aujourd’hui, quatre sociétés ont été retenues pour investir les lieux dès l’ouverture, prévue début 2012. Wegatt, éditeur d’une plate-forme d’outils fédérateurs de cartes de fidélité ; Magelia, éditeur de solutions d’e-commerce open source, BS4U, intégrateur et distributeur de la solution Microsoft Dynamics, et Tetrane, éditeur de logiciels d’analyse de détection des failles de sécurité.

Un écosystème pour accompagner le développement de ces entreprises

En choisissant de s’implanter dans cette Cité, les entreprises bénéficient de la proximité de l’école d’ingénieurs Supinfo Grand Est, acteur actif dans les propositions de projets et de mise à disposition de compétences pour ces start up dont le recrutement est, souvent, très difficile. Ce dispositif d’incubation et d’accompagnement d’entreprises est également soutenu par Oséo Bourgogne, Premice, et la CCI. Toute une infrastructure au service du renouveau du bassin mâconnais !