La firme de Redmond propose une nouvelle version de sa solution dédiée au machine learning, qui peut désormais être utilisée en tant que bibliothèque pour des programmes en C++ ou Python. Cette version 2.0 bêta 1 s’accompagne d’exemples écrits en Python pour faciliter sa prise en main. La reconnaissance d’objets est aussi au menu des nouvelles fonctionnalités, grâce à l’ajout d’algorithmes spécifiques.

Ce toolkit open source, accessible via GitHub, s’avère particulièrement adapté aux infrastructures distribuées : la montée en puissance observée entre 1 et 8 GPU répartis sur deux machines est quasi linéaire. Cette mouture supporte non seulement les langages C++ et Python, mais intègre également BrainScript. Enfin, la solution est compatible avec Windows et Linux en standard.