© SAP

@Work

Mise à jour de Business ByDesign de SAP

Par La rédaction, publié le 04 décembre 2014

SAP continue à faire évoluer sa solution Business ByDesign. Conçue comme un guichet unique pour la gestion des systèmes d’information des PME, elle rassemble également les offres de partenaires afin de leur simplifier la gestion des contrats et des factures.

Dans sa dernière mise à jour, l’ERP en SaaS met particulièrement l’accent sur cet aspect, afin de proposer davantage de solutions “micro-verticales” avec un coeur de cible sur les entreprises de 500 à 1000 personnes. Pour les entreprises de taille supérieure, l’éditeur continue de pousser les solutions verticales All-in-One (plus d’une vingtaine de secteurs ciblés); pour les plus petites, SAP propose l’approche Business One. Dans les deux cas, les ERP proposés ne sont pas en mode SaaS, mais peuvent être hébergées chez un partenaire.

S’appuyer sur les partenaires

La nomination de Michael Schmitt à la tête de Business ByDesign n’est pas anodine. Employé par SAP depuis 15 ans, il a nourri une forte expérience des partenariats.

L’homme espère que les partenaires et les clients vont développer des outils sur la base du portefeuille ByDesign. Cela permettra à l’éditeur de proposer des solutions certifiées, tout en élargissant son champ d’action à 50 pays, contre 20 actuellement.

Pour SAP, c’est aussi l’occasion d’augmenter le nombre de ses clients, actuellement de 1 000 dans le monde, dont 70 en France. On est loin des dizaines de milliers de clients que la solution devait conquérir au moment de son lancement.

« Les DSI mettent désormais tout dans les mains de leurs partenaires IT. Ce n’est pas une mode, mais un mouvement de fonds », précise Michael Schmitt, observant une volonté des sociétés de « tout mettre dans le cloud ». Si elles pouvaient tout mettre sur la base Hana, supportée depuis le début de l’année par Business ByDesign, ce serait encore mieux …

 

 

Dans l'actualité