Scaleway est la nouvelle infrastructure de cloud (IaaS) lancée par Online, filiale d’Iliad. Après deux années de recherche et développement, l’hébergeur dégaine cette plateforme reposant sur une architecture ARM quad core, sans logiciel de virtualisation embarqué. Le positionnement tarifaire, à 0,02 €/h HT, est agressif. Si l’on dépasse les 500 heures d’utilisation dans le mois, un tarif forfaitaire de 9,99 € H.T. s’applique alors.

Côté hardware, cette nouvelle plateforme de IaaS repose sur l’instance de serveur CI, comprenant quatre cœurs dédiés ARMv7, 2 Go de mémoire vive, 50 Go de stockage sur SSD, une adresse IPv4 publique et enfin 200 Mbit/s de bande passante.

Une configuration rapide

Le point fort de l’architecture ARM est la densité permise : 912 serveurs par rack. Mais Scaleway veut se distinguer sur le « bare-metal cloud », c’est-à-dire le fait de faire du cloud à même les serveurs. Cette offre IaaS est censée proposer des performances prédictibles, par opposition aux services basés sur des indicateurs vCPU et vRAM, dont le rendement n’est pas constant dans le temps. Les instances sont disponibles en 44 secondes.

À noter que l’utilisateur peut configurer son instance en quelques clics, afin de choisir son système d’exploitation Linux, ses applications InstantApps (Docker, WordPress, Owncloud, Pydio ) ou des images communautaires.

Enfin, grâce au programme développeur, les utilisateurs pourront promouvoir leurs applications sur l’ImageHub. Celui-ci fonctionnera ainsi comme une vitrine pour les adhérents au programme développeur.