Le système de gestion de conteneurs OpenVZ devient, à l’occasion de sa septième mouture, un système d’exploitation à part entière, toujours orienté vers la prise en charge des conteneurs. Sa particularité est d’intégrer un hyperviseur, devenant capable de gérer des machines virtuelles. OpenVZ 7.0 innove également sur le terrain de l’administration en chapeautant VM et conteneurs, via un seul outil.

Si OpenVZ intègre un hyperviseur, c’est parce qu’elle impose aux environnements hôte et invité de fonctionner tous deux sous Linux. Par ailleurs, la solution accueille VzLinux, lequel repose sur le code source de Red Hat Enterprise Linux 7 avec un noyau 3.10.