Avec Oracle Enterprise Manager 12c Release 4, l’éditeur simplifie la mise en place et l’utilisation de multiples clouds basés sur ses technologies à l’échelle de l’entreprise.

La plateforme centralise les informations de création, de provisionnement et de sécurité d’environnements exploitant la base de données Oracle Database 12c et les middlewares de la gamme Fusion Middleware 12c. Elle est complétée par 140 plug-in développés par les partenaires du programme OPN (Oracle Partner Network) et pilotable grâce à un catalogue d’API facilitant notamment le clonage d’une infrastructure, sa migration sur un autre cloud privé, ou la répartition de traitements sur différentes infrastructures. Les cas d’usages incluent la mise en place de plans de reprise d’activité, la création d’espaces de test ou encore l’accélération du déploiement d’applications, dans une approche Devops.

L’outil comprend aussi des mécanismes de détection et d’analyse des vulnérabilités avec possibilité de retour en arrière. Il peut donc être utilisé pour prévenir des problèmes sur la base de données, comme par ailleurs pour chercher à améliorer les performances avant déploiement effectif.
La gestion des rôles et des identités a elle aussi été améliorée pour pouvoir gérer les cas d’accès complexes de certaines grandes entreprises. Elle s’opère au travers de la nouvelle console de supervision de la sécurité qui accompagne cette Release 4.