Sam Altman est de retour comme CEO d'OpenAI après 5 jours délirants

Newtech

Reset and Restore… Sam Altman est de retour. OpenAI retrouve son CEO !

Par Laurent Delattre, publié le 22 novembre 2023

Après 5 jours d’un imbroglio qui a secoué toute la Tech, on reprend les mêmes et on recommence :  OpenAI retrouve son CEO viré 5 jours plus tôt par un Board désormais dissout et conserve au passage ses 770 employés démissionnaires…

La Saga aura tenu en haleine toute la Silicon Valley et tout l’univers de la Tech pendant 5 jours. Au final, beaucoup de bruits pour pas grand-chose. Une semaine d’agitation qui aura fait faire un reset de la gouvernance de la startup qui devrait, au final, retrouver dès demain un « business as usual » salutaire.

Sam Altman a annoncé tôt ce matin son retour aux commandes de la startup qu’il a cofondé : « J’aime OpenAI, et tout ce que j’ai fait ces derniers jours était au service de cette équipe et de sa mission. Lorsque j’ai décidé de rejoindre Microsoft dimanche soir, il était clair que c’était la meilleure voie pour moi et pour l’équipe. Avec le nouveau conseil d’administration et le soutien de Satya Nadella, j’ai hâte de retourner chez OpenAI et de construire l’avenir sur notre solide partenariat avec Microsoft. »

Tout est dit… ou presque. De l’ancien conseil d’administration, seul Adam d’Angelo, le cofondateur de Quora conserve son poste. Il est déjà rejoint par l’ancien Secrétaire du Trésor américain Larry Summers et par Bret Taylor, ex-CEO de Salesforce qui devient Chairman of the Board. D’autres figures – probablement plus proches de Microsoft qui possède 49% des parts de la startup – devraient également intégrer le Board. Satya Nadella – qui n’avait appris l’éviction de Sam Altman qu’après la décision du Board – a certainement œuvré pour qu’une telle mésaventure ne se reproduise plus.

Petit rappel des évènements :

Vendredi 17, au soir :
– Sam Altman est officiellement viré par le Board.
– Mira Murati, CTO d’OpenAI, est nommée CEO par intérim.
– Satya Nadella apprend la nouvelle après coup et n’est pas content du tout.

Samedi 18 :
– Greg Brockman, président et cofondateur d’OpenAI, démissionne.
– D’autres séniors d’OpenAI démissionnent dans la foulée dont Jakub Pachocki et Aleksander Madry.
– Satya Nadella œuvre pour une rébellion de tous les investisseurs.

Dimanche 19 :
– Sous la pression des fonds, le Board accepte l’idée d’un retour de Sam Altman.
– Mira Murati soutient ouvertement le retour de Sam Altman.
– Une réunion est organisée. Elle tourne au fiasco.
– Le Board nomme Emmett Shear, ex-CEO de Twitch, CEO d’Open AI. Exit Mira Murati !
– Microsoft annonce l’embauche de Sam Altman et Greg Brockman pour créer une nouvelle unité de recherche en IA.

Lundi 20 :
– 700 des 770 employés d’OpenAI écrivent un « Fuck You » au nouveau CEO sur X/Twitter et menacent de démissionner si Sam Altman n’est pas de retour.
– Le rebelle Ilya Sutskever (membre du Board) affirme sur X n’avoir jamais voulu tout cela et vouloir œuvrer à la survie d’OpenAI et au retour de Sam Altman (quitte donc à être, lui, débarqué).
– Satya Nadella reconnaît toujours être dans le flou et que rien n’est encore inscrit dans le marbre.

Mardi 21 :
– Les rumeurs se multiplient… Rien n’est joué. Sam Altman pourrait revenir et le Board pourrait sauter.

Mercredi 22 :

– OpenAI confirme le retour de Sam Altman par un tweet sur X.
– Sam Altman confirme son retour et la nomination d’un nouveau Board.
– Satya Nadella adoube le retour de Sam Altman à la tête d’OpenAI…
– Emmett Shear, troisième CEO d’OpenAI en 5 jours, quitte l’entreprise mais se réjouit d’avoir contribué à la résolution du conflit.

« Tout ça, pour ça ? » diront certains. Beaucoup d’agitation pour rien de bien nouveau si ce n’est un probable rapprochement plus marqué entre les têtes dirigeantes d’OpenAI et de Microsoft.

Satya Nadella a immédiatement réagi à ce retour : « Nous sommes encouragés par les changements apportés au conseil d’administration d’OpenAI. Nous pensons qu’il s’agit d’un premier pas essentiel sur la voie d’une gouvernance plus stable, mieux informée et plus efficace. Sam, Greg et moi-même avons discuté et convenu qu’ils ont un rôle clé à jouer dans l’équipe dirigeante d’OpenAI pour s’assurer que la startup continue à prospérer et à construire sur sa mission. Nous sommes impatients de construire cet avenir sur la base de notre partenariat solide et d’offrir la valeur de cette nouvelle génération d’IA à nos clients et partenaires ».

Dans l'actualité