Tenant du titre pendant quatorze ans en tant que premier vendeur de téléphones mobiles, Nokia vient de céder son rang, au premier trimestre 2012, à Samsung, selon Strategy Analytics. Le constructeur coréen a en effet livré 93,5 millions de téléphones, ce qui lui vaut 25,4 % de parts de marché. Il devance donc Nokia, qui en a vendu 82,7 millions, soit 22,5 %, et Apple, avec ses 35,1 millions d’iPhones vendus. Une performance à mettre principalement au crédit du Galaxy Note et du Galaxy S II. Le tant attendu Galaxy S III sera (peut-être) présenté le 3 mai prochain à Londres. Il pourrait, selon Strategy Analytics, ralentir le succès de l’iPhone d’Apple dans certaines régions du monde.