Basé à Chassieu, dans le Rhône, Sécurit’Up propose ses services d’audit et de formation dans le domaine de la sécurité des bâtiments. La PME, qui fait appel à des cordistes ou des nacelles pour inspecter les bâtiments, dispose désormais d’un nouvel outil, le drone. Sécurit’Up se propose de l’utiliser pour inspecter les zones les plus difficiles d’accès.

Moins cher et moins dangereux, le drone pourrait bien remplacer l’homme sur les chantiers les plus simples ou aider les cordistes en effectuant une reconnaissance préalable à leur intervention. Le drone choisi par Sécurit’Up dispose d’une capacité d’emport de 800 grammes, suffisant pour soulever un appareil photo, un équipement de mesure thermique ou un photogrammètre.