Afin de répondre à une demande en forte croissance des marchés, les deux géants japonais s’associent pour faire évoluer la technologie optique et atteindre la capacité de 300 Go.

Sony et Panasonic travaillent conjointement sur une nouvelle norme de disques optiques à usage professionnel. L’objectif est d’étendre la capacité d’archivage de supports numériques optiques d’ici à 2015, tout en proposant un système compatible avec les anciennes générations. De plus, ce nouveau type de support sera résistant à l’eau, à la poussière et aux fortes variations de températures. Les deux entreprises comptent ainsi répondre à la demande croissante du marché du stockage, notamment pour l’industrie vidéo, mais aussi pour les acteurs du Cloud.

Cette nouvelle technologie remplacera les systèmes déjà utilisés par ces deux sociétés, basé sur le Blu-Ray. En effet, en septembre 2012, Sony  a développé un système de stockage utilisant la technologie XDCAM (technologie d’enregistrement utilisant le laser bleu, comme sur les disques Blu Ray), qui peut mettre en œuvre jusqu’à 12 disques d’une capacité de 25Go chacun, soit 300 Go au total. Panasonic a quant à lui lancé en juillet dernier la série LB-MD9, pouvant stocker jusqu’à 180 To de données (180 000 GO !) GS